Pourquoi briser le verre lors d’un Mariage Juif ?

L’importance de la cérémonie où on brise le verre lors d’un mariage

Vous vous êtes demandé la raison pour laquelle on doit briser le verre lors d’un mariage juif ? Traiteur Cacher en Provence a spécialement dédié cet article afin de vous expliquer l’importance de cette étape. Il s’agit d’un passage, très marquant avec des significations profondes pour le couple lors du mariage juif. Briser le verre est important car il connote la tragédie de Jérusalem auparavant, et aussi les hauts et bas qu’on peut rencontrer. Sachez qu’il est important de se remémorer l’histoire, afin de pouvoir développer la sagesse au sein de la vie de couple.

Quand brise-ton le verre lors du mariage ?

À la fin de la cérémonie, le marié est invité à marcher sur un verre à l’intérieur d’un sac en tissu pour le briser. Briser le verre lors d’un mariage juif a de multiples significations. Certains disent qu’il représente la destruction du Temple de Jérusalem. D’autres disent que cela démontre que le mariage contient de la tristesse ainsi que de la joie et qu’il est une représentation de l’engagement à se soutenir les uns les autres, même dans les moments difficiles. Le tissu contenant les éclats de verre est collecté après la cérémonie, et de nombreux couples choisissent de l’incorporer dans une sorte de souvenir de leur mariage. Enfin, les invités crient tous « Mazel Tov » en guise de félicitations pour les nouveaux mariés. 

Crier « Mazel tov ! » est l’un des rituels de mariage juifs les plus connus. Une fois la cérémonie terminée et le verre brisé, vous entendrez les invités applaudir « Mazel tov » Mazel tov a une signification similaire à « bonne chance » ou « félicitations ». La traduction directe est en fait plus proche de souhaiter le meilleur pour l’avenir, un grand destin, ou une déclaration que la personne ou les personnes viennent de connaître une grande fortune. Il n’y a pas de meilleur moment pour dire “mazel tov” qu’à un mariage.

L’histoire de la cérémonie où on doit briser le verre

Cela  remonte au moins au IVe siècle de notre ère. La référence la plus ancienne au bris de verre lors d’un mariage dans la littérature juive se trouve dans le Talmud, un important texte juridique juif. Dans une discussion ésotérique entre rabbins sur le bonheur et la solennité pendant la prière, il y a l’histoire d’un rabbin qui organise un mariage pour son fils. Pendant le mariage, il voit que les rabbins présents sont excessivement joyeux, alors il prend une coupe chère, la casse devant eux, et ils deviennent tristes. C’est une histoire cryptique. Pourquoi rendre les invités du mariage tristes ? Une explication proposée dans le Talmud est de s’assurer qu’ils ne s’emportent pas trop dans leur gaieté et finissent par pécher.

La raison la plus généralement comprise est que tout se réfère à  un verset du Psaume 137, souvent récité avant de casser le verre, qui valorise garder “Jérusalem en mémoire même à l’heure la plus heureuse”.

Les destructions des temples de Jérusalem

Le bris du verre est sensé rappeler les destructions du premier et du deuxième temple de Jérusalem.  Même dans un moment très heureux, il est toujours important de se remémorer la tragédie de Jérusalem. Ce sont deux des événements les plus importants de l’histoire. En effet, pour la religion juive, le temple est censé être le lieu  de la foi et du culte. Le premier a été détruit par le roi néo-babylonien Nabuchodonosor II. Vers 530 avant notre ère, un second temple fut créé. Mais le second temple fut détruit en 70 de notre ère par l’armée romaine. Maintenant, les seuls vestiges accessibles sont  une petite partie de son mur ouest extérieur.

« Le fait de briser le verre lors d’un mariage juif est censé rappeler la destruction des temples. » 

Pour certains Juifs, le verre brisé était utilisé pour éloigner les démons.

« Le verre brisé éloignerait les démons »

En Europe de l’Est, l’idée de démons associés à différents péchés  est devenue populaire dans la vie juive. On pensait que les gens étaient particulièrement sensibles à la possession démoniaque et aux malédictions pendant les rites de passage, comme les cérémonies de circoncision et les mariages. Cela les effrayerait avec un grand bruit, ou les confondrait autrement en leur faisant croire qu’il s’agissait d’un événement de deuil, pas de célébration.

Le bris de verre, un symbole de fragilité et de renouveau

Tout ce qui est fragile peut être brisé. Mais le verre brisé peut être re-soufflé afin de lui donner un nouveau départ. En tant qu’humain, il se pourrait qu’on ait aussi des moments où nous nous sentirions brisés. Comme le verre, nous pouvons aussi avoir ce nouveau départ, ce souffle nouveau. C’est à partir de cette métaphore que s’englobe le sens du bris de verre dans un mariage. Où le bris de verre marque la fragilité de l’homme, mais aussi toutes les multitudes de chances que l’on pourrait se donner. Nous brisons aussi le verre car il rappelle notre mortalité, mais aussi l’Immortalité de notre âme. Habituellement, le verre que le couple écrase est une tasse utilisée plus tôt dans la cérémonie, lorsqu’une bénédiction est dite sur un verre de vin.

Parfois, une assiette est utilisée comme verre. On pense qu’il s’agit d’une référence à une tradition distincte consistant à casser une assiette lorsqu’un contrat contraignant est scellé, symbolisant son irréversibilité. Il est aussi de tradition de casser une assiette suite à un accord de fiançailles entre le couple.

A découvrir maintenant
Organisez le Mariage Cacher de vos rêves en Provence

Confiez l’organisation à un professionnel.

Contactez-nous afin de bénéficier d’un service traiteur inégalé

 

 / 

S'identifier

Envoyer un message

Mes favoris